Rechercher

Une journée à Shoreditch

Mis à jour : 31 mars 2019



Avez-vous déjà eu l'envie soudaine de vous échapper? De partir, peu importe où... l'essentiel étant de voir autre chose. Comme une envie de dépaysement, un besoin d'inspiration. Et cette envie est d'autant plus grande quand les billets Eurostar sont à 34 euros. Alors on dit OUI à Londres et il ne nous reste plus qu'à choisir un point de chute - le quartier de Shoreditch - pour un dépaysement garanti. Je vous emmène ?

​Pour aller à Shoreditch, depuis King Cross Station, prenez le métro jusqu'à l'arrêt Old Street. Personnellement, je n'avais pas de programme précis ni d'itinéraire en tête (moi qui, avant, vivais avec une carte greffée à la main), j'ai juste eu le temps de lire un supplément Gaël "Gold London Lady" (sorti en décembre). Je me suis donc laissée guider par les murs colorés et les flux piétonniers, par les odeurs de saucisses, d'épices indiennes et de sauce BBQ, et bien sûr par les jolies vitrines.


Alors si vous, vous optez pour un programme, j'ai tenté ici de répondre à la question "que faut-il voir quand on va dans le très branché Shoreditch?".   



. En sortant de la station Old Street, prendre la petite rue en face Cranwood et Vince street pour y voir les premières oeuvres street art. Vous tomberez ensuite presque nez à nez avec le bâtiment coloré de l'artiste Camille Walala sur Old Street, ça annonce la couleur pour le reste de votre parcours !



. Un peu plus loin,  en continuant sur Old Street, jeter un petit coup d'oeil sur le très minimaliste Tokyo Bike situé sur Tabernacle Street 87-89. 

. Pour les coffee-deco-plants addicts, prendre des forces et une dose de caféine chez Attendant, 74 Great Eastern Street.

. Flâner (avec peut-être un ciré, des bottes et un parapluie) jusqu'à Redchurch Street. C'est là que vous trouverez la mythique boutique Labour and Wait (au n°85 - leur insta : ici). C'est le petit paradis d'une maison bien tenue, Labour and Wait vend des objets ménagers du quotidien, de ceux que l'on côtoie chaque jour sans plus y prêter attention. Ici, tout est utile et sublimé par l'atmosphère sobre de la boutique.



. Faire les boutiques vintage de Brick Lane, pas toujours bon marché, mais j'ai eu un petit coup de coeur pour Rokit situé 101 et 107 Brick Lane. On y trouve absolument tout et les prix sont vraiment abordables.

. Admirer la modeste Cheshire Street, boutiques sympas, avec au fond, le passage Grimby Street et son street art détonnant (qui rejoint à nouveau Brick Lane).

. Plus loin sur Brick Lane, découvrir le piétonnier sympa de Dray Walk, on y trouve des galeries d'art, un magasin de maillots de foot vintage (l'Amoureux y a perdu la raison), des restos, des food truck, ..., ...



. Admirer la minimaliste boutique DECIEM sur Commercial Street (quelqu'un a déjà testé??).

. Se perdre dans le grand Spitalfields Market : des grandes enseignes mais aussi des petits commerces indépendants et des food trucks. Pour y entrer, il y a de multiples accès, dont plusieurs via Commercial Street.

. Brushfield Street, en sortant de Spitalfields Market, on y trouve notamment COS et Anthropologie (coucou les addicts).


Je ne peux évidemment pas terminer cet article sans vous conseiller de manger un fish and chips ! Pour cela, une adresse : Shoreditch Fish and Chips : la devanture (surtout) et l'intérieur ne paient pas de mine mais vos papilles seront ravies, vous pouvez choisir votre poisson, tout est préparé "minute" et en plus le personnel est sympa. Que demander de plus?

La journée se termine, on court vers l'Eurostar.

En bref, si vous avez envie d'une petite escapade dépaysante, Shoreditch en 1 journée (ou + si vous avez des babysitters, merci  Laure!) c'est génial.

Merci de m'avoir lue et bon voyage !



Copyrights © Studio Joli jaune

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Pinterest Icône